Créer mon blog M'identifier

Mon histoire avec l'acné

Le 19 juin 2016, 15:47 dans beauté 0

solar22 via Getty Image

 

Allo les ami(e)s

L’idée de partager avec vous mon expérience avec l’acné me trotte dans la tête depuis un bon moment, je dois dire que ce qui me pousse aussi à le faire c’est le nombre de youtubeuses, même très connues et suivies, que je regarde et qui en souffrent.

Voici mon histoire:

J’ai commencé à souffrir d’une acné sévère (gros boutons rouges parfois douloureux et après leur disparition cela me laissait des tâches brunes bien pigmentées et difficile à faire partir) à l’âge de 17 ans, âge où je portais également des broches, cool le sourire métallique à la veille de mon entrée à l’université! Au début je ne m’en souciais pas trop, mais c’est le regard des autres et ma famille qui étaient catastrophés, je me rappellerai toujours de la réaction de cousines et tantes lors des grandes occasions quand elles ne m’avaient pas vue depuis longtemps, c’était: « waw, il faut aller voir un dermatologue vite vite! » ou, avec un regard plein de pitié, « essaye le savon au souffre, c’est efficace! Il y a de lotions géniales contre ça! »…. Je reconnais que ce qui avait aggravé mon acné c’était mon tripotage quotidien des boutons, j’avais beaucoup de mal à ne pas les toucher, et c’était une grosse erreur.

Bref, j’ai quand même fini par consulter un dermatologue à l’âge de 18 ans, elle a été choquée en voyant l’étendue des dégâts: tâches brunes, boutons et microkystes sur toute la face. Elle m’a beaucoup grondée sur le fait de tripoter tout ça, elle voyait les cicatrices. Elle m’a alors prescrit des crèmes à mettre la nuit en alternance, un crème de protection solaire (parce que une des crèmes traitantes était photosensibilisante) et un nettoyage de peau microkystique qu’elle m’a fait elle-même. Elle m’avait aussi prescrit une crème dépigmentante (TrioD) qui s’est révélée par la suite cancérigène, mais elle m’a aidée à me débarrasser de mes tâches brunes sur lesquelles je l’appliquais quotidiennement. C’était en juin, et à la rentrée de septembre tous mes amis et connaissances s’étaient exclamés en me voyant « Waw ! tu n’as plus de boutons! » C’est là que j’ai réalisé à quel point c’était une cata. Je ne sais pas pourquoi mais malgré le fait que ma face était ingrate je ne m’en faisais pas pour ça, je vivais ma vie sans stress et, avec du recul, je me dis heureusement parce que je vois que certains ados ou même adultes dépriment carrément à cause de ça.

Ma peau allait mieux, les tâches avaient disparues, les boutons aussi, j’en avais de moins en moins et j’évitais de les toucher au maximum. J’ai donc commencé à vraiment faire attention à ma peau, a m’acheter des crèmes hydratantes et solaires et tout allait bien même si ma peau n’était pas parfaite ( grasse et des pores dilatés).

Vers l’âge de 22 ans retour des boutons et des tâches ( pas comme avant mais gênant quand même, parce que depuis mon premier traitement je ne supportais plus d’avoir des imperfections ) et je suis retournée cette fois vers un autre dermatologue qui m’a prescrit des antibiotiques , ça a marché un moment mais ça n’a pas duré longtemps, je suis retournée le voir après quelques mois et là il m’a prescrit des analyses de sang qui ont révélé une acné hormonale, il m’a donc prescrit la pilule Diane 35. Ceux qui en ont déjà pris savent le miracle qu’elle produit (ne parlons pas des effets secondaires flippants de cette pilule comme de beaucoup d’autres contraceptifs oraux). Ma peau était parfaite, sauf qu’à l’arrêt de cette pilule que j’avais prise durant 6 mois, retour de l’acné, surtout au niveau du menton et mâchoires.

 

Depuis ce temps là je me suis tournée vers des produits dermocosmétiques type Avene, Bioderma, La Roche Posay, en soins et en maquillage,  disons que ma peau se portait correctement malgré les quelques boutons et tâches qui se pointaient périodiquement. Pou résumer,je n’avais jamais une peau nette sans imperfections.

 

Vers l’âge de 31 ans , j’ai découvert, à travers mes lectures personnelles et la blogosphère, les vertus des produits naturels ainsi que les composants nocifs contenus dans beaucoup de produits cosmétiques et dermocosmetiques. J’ai donc décidé de ne plus me mettre ça sur la face, et progressivement j’ai remplacé tous mes produits de maquillage et de soins par des produits bien composés et sans danger pour la santé. À partir de là j’ai commencé à voir une nette différence sur ma peau, de moins en moins de boutons.

 

Quand je suis tombée enceinte ma peau à carrément changé et j’étais radieuse, une peau géniale, un grain de peau lisse et en santé. Après mon accouchement , et pour soulager les coliques de mon bébé que j’allaitais, j’ai arrêté le lait de vache que j’ai remplacé par le lait d’amande jusqu’à maintenant. Et là ma peau n’a plus eu de boutons, terminé!

 

C’est vrai que j’avais 33 ans mais je pense qu’à part les bouleversements hormonaux dus à ma grossesse et accouchement le fait que j’ai arrêté le lait de vache y est pour beaucoup dans le changement de ma peau. J’ai pas mal lu sur le lait de vache bourré d’hormones qu’on donne aux vaches pour maintenir leur lactation, je ne parle pas des antibiotiques qui protègent leurs mamelles des infections. Tout cela se retrouve dans notre corps qui a déjà ses propres hormones. La perturbation hormonale peut être accrue par le lait qui comporte les hormones injectés à la vache, et qu’on ingère. Bref, je ne suis pas une scientifique ni une experte, mais c’est quelque chose qui m’a encouragée à ne plus boire de lait de vache, même si je continue à manger du fromage et du yogourt bio. Ce que je dis sur le lait est valables pour les viandes qu’on consomme également et qui sont bourrées d’hormones et d’antibiotiques. Et là encore j’ai énormément diminué ma consommation de viandes tout en sachant que je ne serai jamais totalement végétarienne, ou peut-être un jour, il ne faut jamais dire jamais. 

 

Maintenant j’ai rarement de boutons, ou juste à la même période du mois que toutes les femmes.

Je ne veux donner aucune leçon par mon article, c’est juste ma propre expérience. La qualité   et produits qu’on s’applique sur la peau est très importante: pour le soin de la peau proprement dit et pour la santé puisque ça traverse l’épiderme et ça se retrouve dans le sang.   Des composants comme les parabenes, le silicone, l’aluminium, le phenoxyethanol….(pour ne citer que ceux là) sont clairement mauvais pour la santé (je ne parle même pas de l’environnement). Sur la barre droite de mon blog je vous mets le lien du site web La vérité sur les cosmétiques où vous pouvez en écrivant les trois premières lettres d’un composant vérifier sa nocivité, je l’utilise souvent quand j’ai des doutes sur les composants d’un produit que je veux tester ou acheter.

Pareil pour la nourriture, on est rendus là en 2016, l’industrie agroalimentaire nous empoisonne en faisant fi de l’éthique, de la santé publique et carrément de l’humain dans tout ça. Les lobbys sont très forts, beaucoup d’argent est en jeu. On est obligés, pour minimiser les risques (je ne dis pas les éviter, c’est difficile de ne manger que bio d’abord parce que ça coûte cher mais aussi parce qu’on ne trouve pas tout en bio, l’idéal serait de cultiver soi-même son terrain, jardin, potager, mais ça c’est dans un monde appelé Idéalia ) de faire attention à ce qu’on mange et à ce qu’on donne à nos enfants.

Maintenant je ne remets pas en cause les cas des personnes dont l’acné est due à des problèmes hormonaux cliniques liés à des soucis de thyroïdes ou autre et qui nécessitent sans doute des traitements importants et des suivis auprès de professionnels de la santé.

Produits terminés

Le 23 mai 2016, 20:48 dans beauté 0

Allo les amis, de retour en ce jour férié (vivement les prochains hihihi) pour vous parler enfin de mes produits terminés, mon bac à rangement déborde et j’avais grand besoin de le vider. Sans plus tarder je vous en parle:

Maquillage

maquillage

J’ai fini une CC crème achetée vers la fin de l’été dernier, celle de Yes to Grapefruit en teinte light. Si vous ne connaissez pas cette marque, elle est vendue au Pharmaprix, les produits Yes to sont à base d’ingrédients naturels mais n’ont pas de certification bio. Concernant la CC crème, elle est sans pétrole, SLS et sans parabènes, elle est cruelty free également. Elle est composée de 95% d’ingrédients naturels. J’ai aimé l’utiliser, elle était bien, sa texture est légèrement épaisse mais ne se voit pas vraiment sur la peau, sa couvrance est également légère, par contre en temps de chaleur vous risquez de briller en fin de journée donc à poudrer.

Une autre CC crème qui est devenue ma chouchou puisque j’ai délaissé ma CC crème d’Andalou Naturals dont je vous parlais tant. C’est la CC crème de Physicians formula dans la gamme Organic wear. Elle est parfaite que ce soit au niveau de sa composition ou de son effet sur la peau. Elle est hydratante avec une belle couvrance et naturelle sur la peau, elle sent une légère odeur de noix. Seul hic pour ma part c’est que je mélange la light et la médium pour avoir une teinte parfaite correspondant à ma carnation. J’avais décidé de l’acheter parce que j’avais envie de découvrir une autre CC crème qui ne soit pas trop chère ($18 au Pahrmaprix) et qui fasse le job couvrance/hydratation sans briller, j’avoue que j’appréhendais parce que j’avais eu une mauvaise expérience avec le fond de teint fluide de la même gamme mais finalement j’en suis tellement fan que je l’achète et rachète déjà.

J’ai également jeté sans le finir le fond de teint Zuzu luxe de Gabriel cosmetics dont je parle en détail ICI. J’avoue que depuis que j’ai une peau sèche il ne me convenait plus alors que je l’adorais quand ma peau était grasse (il est sans huile et à base d’aloe vera, parfait pour les peaux huileuses). Sur une peau sèche il fait des paquets et marque les zones de sècheresse donc je m’en débarrasse d’autant qu’il sent bizarre, il a tourné.

Je suis venue à bout de deux mascaras: un non bio, celui de Physicians formula le Eye booster Instant lash extension kit, celui qui s’accompagne d’un petit tube de fibres que tu dois appliquer après le mascara et ensuite tu remets une couche de mascara par dessus. Je sais que beaucoup de marques en font dernièrement, ça fait un effet faux cils garanti.  Je l’ai pris parce que j’avais lu qu’il avait reçu un prix, le Beauty people awards, et j’ai aimé l’effet faux cils, sauf que les fibres me rentraient dans les yeux parfois et me les brulaient, ou alors c’est le produits lui-même. Bref, si vous avez les yeux sensibles laissez tomber!

J’ai aussi fini mon mascara favori, bio cette fois, de Boho green revolution, déjà racheté, il a une belle composition et me fait de jolis cils. Les deux mascaras terminés sont noirs.

Soins hydratants

hydratantsJ’ai également terminé trois produits hydratants dont je vous ai parlé dans mon billet Parlons hydratation, la crème hydratante pour peaux sèches de Green beaver dans la gamme boréale, la crème pour le corps de la même gamme et aussi ma crème hydratante chouchou et déjà rachetée de Boo Bamboo, si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à lire mes revues détaillées dans l’article lié. J’ai également fini un pot de crème hydratante de Desert Essence, une belle crème bien composée, à base d’aloe vera et d’huile de jojoba, hélas elle ne convient pas à ma peau plus sèche qui a besoin de plus d’hydratation. Je vous la conseille vivement si vous avez une peau normale, mixte ou grasse, elle est parfaite.

Pour mon bébé qui souffre d’eczéma j’ai utilisé et fini un pot d’une crème homéopathique à base de sel de la mer morte dont le nom est Execalm, elle est efficace l’été mais insuffisante en hiver où il faut des crèmes plus costaudes. On a aussi fini un tube de lotion hydratante bébé de Boo Bamboo, belle composition de cette super crème dont mon fils adore l’odeur, elle est disponible notamment au Winners et au Toys Rus ainsi que sur Well.ca.

Nettoyants visages et lotions

nettoyants visages et lotionsJ’ai fini deux gels nettoyants visage que j’aime autant pour leur efficacité, ils sont doux et n’agressent pas ma peau sèche qui a besoin d’être dorlotée, je parle du nettoyant de North American Hemp Co dont je vous ai parlé ICI et de celui de Boo bamboo qui promet de nourrir la peau, autant vous dire qu’il tient tellement sa promesse que je l’ai racheté en double. J’ai également fini les lingettes nettoyantes démaquillantes de la même marque, je les ai principalement utilisées pour me démaquiller les yeux, je dirai qu’elle sont correctes sans plus, si vous les voulez elles sont vendues par paquet de 3 au Winners.

Fidèle à mes habitudes j’ai fini deux flacons d’eaux florales à la rose, j’adore me nettoyer le visage le matin avec ça, ça me réveille, me rafraichit et me permet de préparer ma peau aux soins du jour.

Contours de l’oeil et autres

contours de l'oeil et autreJ’ai fini trois contours de l’oeil, un de Aubrey organics, un sérum anti âge antioxidant à base d’huiles végétales notamment l’argousier, j’ai aimé l’utiliser sans plus, je n’ai pas vu d’effet spécifique.  Le deuxième contour de l’oeil était celui de Organix cosmetics, une marque trouvée au Winners, une crème un peu riche destinée au contour de l’oeil et au cou, je dirai qu’elle était correcte, mon contour de l’oeil ayant besoin d’hydratation était bien nourri également. La troisième crème était celle de Nourish organic, je vous en avais parlé ICI, je l’aime beaucoup, j’ai bien vu la différence sur mes ridules. En ce moment j’en utilise une autre dont je vous parlerai prochainement.

J’ai fini un flacon d’huile de calendula, si vous me suivez depuis longtemps vous savez que j’adore cette huile que je rachète toujours, elle est apaisante et efficace contre plein de bobos, si vous avez un bébé il vous la faut absolument, lisez mon article lié dessus ICI.

J’ai également terminé, après une éternité, la lotion termo protectrice de Druide, je l’ai adorée, elle protège au même temps qu’elle fait briller les cheveux, ma revue complète ICI.

N’hésitez pas si vous avez des questions sur mes produits terminés

A très bientôt

Mon expérience avec la chlorelle

Le 15 mai 2016, 19:10 dans santé 0

 chlorelle

Allo tout le monde, j’espère que vous allez bien,

 Trêve d’excuses sur mon absence (oui j’abuse je sais) j’avais envie de partager un billet avec vous mais, découragée par la quantité de produits terminés (qui nécessitent un article plus long sans parler des photos), j’ai décidé de commencer une nouvelle catégorie d’articles aujourd’hui. Une catégorie que j’appellerais Cures parce que je m’intéresse de plus en plus aux suppléments naturels et leurs bienfaits.

 Aujourd’hui je vous parle de chlorelle, pour ceux qui ne connaissent pas c’est une micro-algue comme la spiruline, riche en nutriments notamment la chlorophylle. Je ne vais pas faire un article savant dessus sachant tous les articles plus spécialisés qu’il y a sur la toile, je vous invite à vous informer pour en savoir plus. Un LIEN parmi d’autres que je trouve assez complet, bonne lecture!

 Comment je m’y suis intéressée moi-même? En lisant des blogs sur la santé et le bien-être notamment. Ce qui m’a motivée à l’acheter c’est l’effet super détoxifiant qu’on lui attribue et le fait qu’elle booste le renouvellement des cellules saines du corps et donc renforce le système immunitaire. En plus c’est un très bon purifiant contre les pesticides et métaux lourds qu’on ingère. Ma première cure de cette algue remonte à l’année dernière, je l’avais achetée sous formes de capsules certifiées biologiques.

 Je suis assez mitigée sur cette première cure: j’ai bien suivi la posologie et le premier effet que j’avais eu était un ballonnement qui m’avait incommodée (une collègue de travail m’avait même demandé si j’étais enceinte, c’est parce qu’habituellement je n’ai pas de ventre proéminent du coup ça s’est bien vu). J’ai également observé l’effet dans le va-et-vient à répétition aux toilettes et j’avais des flatulences. En lisant sur le ballonnement j’ai appris que c’était normal que les intestins réagissent ainsi et qu’il fallait doubler les doses de chlorelle pour accélérer l’effet détox, je l’avais fait sans que le ballonnement disparaisse alors après deux ou trois semaines j’avais arrêté d’en prendre.

 Cette année j’ai été tentée de récidiver et de m’y tenir, j’ai commandé un flacon de 180 capsules de chlorelle biologique (vous en trouvez partout, en épiceries naturelles ou pharmacies, elle existe aussi sous forme de poudre). Là j’en prends encore et cette fois l’effet est différent: pas de ballonnement ni de flatulences, par contre une légère constipation, rien d’incommodant, et des boutons sur le visage, ce qui est un effet détox classique.  Sinon je n’ai rien observé d’autres à part une couleur de selles verdâtre, ce qui est normal vu la couleur verte de la chlorelle.

 On préconise au moins deux ou trois cures de chlorelle par année pour se maintenir en bonne santé. Personnellement je n’en ferai pas autant par contre je songe à en acheter en poudre ou de la chlorophylle liquide à mettre dans l’eau par exemple (c’est plus simple à donner à mon fils de bientôt 3 ans par exemple) pour les bienfaits que ça apporte à la santé.

 J’ai aussi envie de tester, prochainement, une cure de Maca et Ginseng combinés parce que je manque d’énergie et je suis fatiguée par moments, je vous en parlerai quand je l’aurais faite.

 Connaissez-vous la chlorelle? Qu’en pensez-vous? Faites-vous des cures de suppléments naturels de temps en temps?

A très bientôt

Voir la suite ≫